Douleur de coccyx ou de sacrum: la chiropraxie une solution naturelle.

Les douleurs de coccyx ou de sacrum sont relativement communes dans la population générale.

Leur mode de survenue est généralement lié à un traumatisme tel que chute sur les fesses ou choc direct dans la région coccygienne. Néanmoins elles peuvent aussi s'installer de manière insidieuse, jusqu'à devenir handicapantes au point de ne plus supporter la position assise ou de difficilement se remettre debout.


Bien souvent sont proposés des antalgiques, anti-inflammatoires ou infiltrations.

Voire jusqu'à suggérer une ablation du coccyx afin de mettre fin à ces douleurs insupportables.

Toutefois il existe des moyens moins intrusifs, plus naturels et surtout tout aussi efficaces pour solutionner cette situation extrêmement dérangeante. .



solution naturelle douleur coccyx



Rappels anatomiques du rachis

Qu'est ce que le coccyx, et la coccigodynie ? Comment la différencier d'une douleur au sacrum ou d'une lombalgie ?


Le coccyx est un petit os situé à la base de notre colonne vertébrale. Il est bien souvent confondu avec le sacrum qui lui se trouve juste au dessus, et dont la taille est bien plus conséquente.

Le coccyx est la pointe du triangle inversé, représenté par le sacrum.


colonne vertebrale douleur coccyx

En règle générale les douleurs du coccyx se manifestent donc très bas dans le dos au niveau de la région

péri-annale [partie inférieure de la raie des fesses].

Bien souvent par abus de langage, nous pensons avoir mal au coccyx alors qu'en réalité c'est plutôt du sacrum qu'il s'agit; ce dernier se trouvant au sommet de la raie des fesses, entre les deux proéminences situées dans le bas du dos.

En fonction de la zone problématique, la prise en charge ne sera pas identique. Il est important d'identifier avec précision la localisation du déséquilibre.



Pourquoi le coccyx est-il douloureux?

Quand consulter? Comment s'expriment les symptômes ?


La douleur classique du coccyx se manifeste en position assise, d'intensité variable jusqu'à parfois devenir insupportable. Elle se déclenche également au changement de position assise à debout ou allongée à assise, mais aussi lors de la flexion [du tronc] vers l'avant ou en modifiant la positon de l'assise [en s'avachissant].

La douleur varie en fonction du support sur lequel nous sommes assis [plus inconfortable sur du mou que sur du dur].

La douleur est intense au toucher, ce qui habituellement pose le diagnostic.

Le handicap est parfois présent à la marche et plus encore lors de la course a pied, indiquant une aberrance posturale. Il sera alors recommandé de traiter les membres inférieurs et notamment les pieds.



Les différentes causes des douleurs coccygiennes :


- Chute sur les fesses : douleur généralement latéralisée [à gauche ou à droite], due au coccyx dévié antérieurement et latéralement.



- Pratique sportive, notamment le vélo : des pressions prolongées sur le coccyx lors de la pratique sportive ou une assise incorrecte peuvent à long terme affecter l'articulation sacro-coccygienne.


- Déséquilibre pelvien [bascule du bassin] : exerçant des contraintes en opposition sur les différents ligaments s'articulant avec le coccyx. Pour en savoir plus sur la bascule du bassin cliquez ici.


- Posture aberrante : un bassin en antéversion ou en rétroversion provoquera des contraintes mécaniques [d'intensité variable] sur la zone coccygienne. Posture souvent en lien avec une bascule du bassin.





- La grossesse : les contraintes mécaniques sur la sphère pelvienne pendant la grossesse modifient souvent la dynamique du plancher pelvien ayant des conséquences sur la stabilité du coccyx.


- L'accouchement : peut traumatiser postérieurement le coccyx.


- Mal de dos [lombaire] par compensation : une zone lombaire en souffrance aura pour conséquence une adaptation posturale et mécanique avec un éventuel positionnement antalgique affectant le coccyx.


- Constipation chronique : des efforts de poussées répétés lors de la défécation créeront des contraintes et de micro traumatismes sur le coccyx.



Il est à noter que les douleurs coccygiennes peuvent être accompagnées de multiples symptômes annexes comme des démangeaisons de la région péri-annale, des douleurs de hanche, des douleurs dans la jambe de type sciatique, et autres conséquences vertébrales.




Quelles solutions naturelles face aux douleurs coccygiennes?


Quel thérapeute consulter ou quel traitement suivre ? Comment réagir après une chute sur le coccyx ?

Comment s'asseoir et comment dormir lorsque le coccyx est endolori ?

Faut-il appliquer du chaud ou plutôt du froid ?


Si les douleurs sont d'apparition progressive, sans traumatisme préalable, quelques étirements des muscles ischios, adducteurs et fessiers se révèleront parfois efficaces pour soulager les contraintes indirectes irritant le coccyx. Si les douleurs sont consécutives à une chute, la priorité est alors de vérifier si une fracture est présente, afin d'ajuster la prise en charge thérapeutique.. Si rien n'est cassé, le coccyx possède une faculté d'adaptation au choc reçu et la douleur s'estompe parfois après une à deux semaines.

Si la souffrance persiste sans réduction notable d'intensité, voire avec amplification, le coccyx est probablement sub-luxé dans une position étirant les structures [ligaments et tendons] s'y attachant et provoquant ainsi une inflammation des tissus mous [muscles et ligaments].

La solution est de corriger le déséquilibre du coccyx afin de retrouver une bio-mécanique correcte, permettant un fonctionnement articulaire confortable.

Le chiropracteur, thérapeute manuel spécialiste de la colonne vertébrale, saura détecter tout positionnement coccygien inapproprié et le corriger via des ajustements [manipulations en externe].


Pour atténuer les douleurs, appliquer du froid peut aider. Après une chute son effet antalgique [vaso-constricteur et anti-inflammatoire] sera apaisant. Appliquer pendant 10 minutes plusieurs fois par jour pendant 3/4 jours.

Le chaud apportera une décontraction musculaire plaisante sur l'instant. Toutefois avec le risque de gonflement [vasodilatation] des tissus entrainant plus de pression- pression contre-indiquée dans le cas de douleurs irritatives.






Concernant l'assise, éviter au maximum d'appliquer une quelconque pression sur le coccyx.

S'asseoir préférablement sur une assise rigide et se tenir droit afin de reposer son poids sur les hanches et non sur le coccyx ou le sacrum.

Eviter les assises moelleuses et profondes. Le risque étant d'exercer une pression supplémentaire sur le coccyx, particulièrement si l'assise glisse vers l'avant.

Vous serez tenté de vous asseoir plus sur une fesse, dans une position antalgique. Ainsi contorsionné d'autres perturbations plus haut dans votre colonne vertébrale s'installeront.

Le mieux est d'utiliser des coussins troués ou des bouées permettant de s'asseoir sans que le coccyx subisse de pression, favorisant ainsi la cicatrisation des tissus et permettant un soulagement en position assise. Et surtout évitera d'autres perturbations vertébrales par contorsion.


La position de sommeil la plus confortable sera sur le côté, en chien de fusil.

Eviter de dormir sur le dos car le poids du corps sur le coccyx contre le matelas sera préjudiciable.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre article sur la bonne position de sommeil.






La chiropraxie une approche naturelle face aux douleurs de coccyx


Chaque cas de douleur coccygienne est unique, même si les causes sont parfois communes.

D'où la nécessité d'une prise en charge spécifique à chaque situation.

Une anamnèse précise aide à comprendre l'origine du dysfonctionnement et à adapter les techniques chiropratiques.


Le chiropracteur est un spécialiste de la colonne vertébrale et du système neuro-musculo-squelettique.

Son analyse déterminera avec précision les déséquilibres mécaniques responsables de l'inconfort au niveau du coccyx, même si, parfois, ceux-ci se situent à distance de la zone en souffrance.


Confronté à ces causes multiples de douleurs coccygiennes, le chiropracteur possède plusieurs outils :


- Une correction mécanique pouvant se réaliser directement sur le coccyx si ce dernier est sub-luxé antérieurement, postérieurement ou latéralement.

Ces corrections s'effectuent exclusivement par voie EXTERNE.

Nous ne corrigeons JAMAIS une sub-luxation du coccyx par voie intra-rectale.

Nos techniques chiropratiques permettent une correction efficace même si le coccyx est sub-luxé antérieurement [comme lors d'une banale chute sur les fesses]. Le chiropracteur appliquera un contact sur la base du coccyx [partie supérieure] ou sur l'apex du sacrum [partie inférieure] afin d'obtenir un levier [vertébral] facilitant la remise en place du coccyx antérieur.



- Une correction mécanique sur le bassin, dirigée sur l'articulation sacro-illiaque [entre le sacrum et la hanche appelée ilium] aura pour objectif d'alléger les contraintes tissulaires et ligamentaires autour du coccyx, permettant à ce dernier de se repositionner spontanément.



bascule bassin douleur coccyx

- Une correction mécanique sur le fémur [sur l'articulation coxo-fémorale].

De nombreux muscles et ligaments s'attachent sur la hanche et le sacrum/coccyx.

Un fémur présentant un défaut de mobilité, impliquera des contraintes déséquilibrées [plus d'un coté] générant des tensions coccygiennes suivies rapidement d'une douleur exquise.


- Une correction mécanique sur les vertèbres lombaires.

Les lombalgies sont parfois à l'origine d'une douleur coccygienne projetée.

Cela veut dire que le coccyx va bien. Il reste normal à l'examen articulaire et sur l'imagerie. En revanche, bien souvent des discopathies L5-S1 ou L4-L5 seront visibles [sur l'imagerie], expliquant ainsi les douleurs à distance dans la zone coccygienne [péri-annale].





- Une correction mécanique de la région cervicale haute, et plus particulièrement de l'Atlas et Axis [première et deuxième vertèbre cervicale].

Pour rappel la moelle épinière s'attache sur la partie haute en regard du crâne/C1/C2 [jusqu'à C6] et

dans sa partie basse sur le sacrum et le coccyx.

Une torsion méningée dans la région cervicale se répercutera systématiquement à l'autre extrémité [son attache sur le sacrum/coccyx]. Ne pas tenir compte de cette corrélation serait se priver de l'origine du dysfonctionnement et ainsi ne pas permettre une solution durable.

Cette compréhension anatomique simple amène le chiropracteur à toujours s'attarder sur la région cervicale, quelque soit la symptomatologie.

Plus d'explications vous seront données lors de notre prochain article à paraitre cet automne.




Un exemple de cas traité avec succès au cabinet








Madame F. se présente au cabinet avec de violentes douleurs de coccyx.

L'assise est très pénible depuis plusieurs mois, après une survenue lente et progressive.

Madame F. a essayé les infiltrations sans succès. Un chirurgien orthopédique lui propose même une ablation du coccyx. Solution ressentie comme extrême par Mme F.

Lorsque la patiente se présente au cabinet nous sommes sa dernière chance [comme bien souvent].

Nous aurions pu être sa première chance et éviter ces mois de souffrance.


Nous observons sur les clichés radiologiques [vue latérale] une sub-luxation postérieure du coccyx.

Le coccyx a bougé vers l'arrière, comme souvent après un accouchement.


Nous avons pris en charge la coccygodynie de Mme F. avec des corrections mécaniques du bassin, des lombaires, mais aussi directement sur le coccyx.

Après 4 consultations espacées de 1 semaine Mme F. progressait déjà de 50%.

Après 4 consultations supplémentaires le confort atteignait les 80%.

A la quinzième consultation et après 6 mois de soins les douleurs avaient totalement disparues.

Madame F. a enfin retrouvé son confort physique.

Aujourd’hui Mme F. consulte quelques fois dans l'année, non plus pour des douleurs, mais pour maintenir un équilibre vertébral si précieux.

Madame F. a compris l'importance de conserver un dos en pleine forme pour bénéficier d'un système nerveux opérationnel.


Madame F. a eu la gentillesse, par la suite, d'écrire un témoignage sur notre page google. Nous la remercions pour sa confiance et pour l'aide apporté à d'autres, victimes de la même symptomatologie.

Vous pouvez le lire ci-dessous:




Vous pouvez également lire un deuxième témoignage d'une autre patiente, qui a très longtemps souffert de son coccyx de manière terriblement handicapante.

La méthode pratiquée au cabinet chiropratique Paris-Ouest lui a été salvatrice.



En espérant que cet article pourra aider les personnes souffrant de douleurs du coccyx, n'hésitez pas a nous contacter pour toutes questions supplémentaires.


Vos chiropracteurs, Alain Benhamou, Alexandre Petric.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square