Conseils [chiro] pratiques pour un été confortable. Partie 3: La meilleure position à la plage.

 

 

 

Lorsqu'il s'agit de bronzer sur la plage, certaines personnes prolongent l'exposition plusieurs heures par jour! Souvent sans le réaliser nous prenons des positions venant exercer des tensions sur nos muscles ou articulations. Les risques et conséquences étant de revenir de vacances parfois plus raide et fatigué [du dos] qu'avant le départ! 

 

 

Attention à votre posture, prenez la bonne pause à la plage :

 

 

Il n’existe pas de position idéale sur notre serviette de plage. Cependant nous en connaissons certaines pires que d’autres.

La position sur le ventre avec la tête tournée d’un côté met nos cervicales en danger.

La position sur le dos est acceptable, à condition de construire un petit coussin de sable afin de soutenir le rachis cervical.

Et sur le côté, pas plus de quelques minutes consécutives.

Vous en apprendrez plus sur les précautions judicieuses en position allongée dans l'article écrit précédemment : Votre position de sommeil contribue parfois à l'installation de vos douleurs vertébrales.

Le moindre mal étant  de changer régulièrement de position. L'alternance dos-ventre- côté droit-côté gauche évitera l'installation de contractures musculaires. Varier vos appuis vous évitera accessoirement les coups de soleil. 

 

 

 

 

​Lors de vos longues séances de lecture sur la plage :

 

Sur le côté ou en appui sur un coude votre corps travaillera de manière asymétrique, ne sollicitant que modérément les muscles du bras opposé à celui sur lequel vous êtes allongés. Pensez à ne pas privilégier plus un côté que l'autre !

 

 

Sur le dos, les bras en l'air, la musculature sera cette fois sollicitée  symétriquement.

La position peut toutefois se révéler sportive en fonction du poids du livre.

Les bras et les épaules sont les maillons faibles de la position sur le dos. 

N'hésitez pas à changer de position dés que vous percevez le moindre inconfort .

 

 

A  plat ventre le buste relevé, en appui sur les coudes, se révèle la plus éprouvante des positions-déconseillée au delà de quelques minutes.

Lorsque les muscles de la ceinture scapulaire [entre les omoplates] se fatiguent, les muscles cervicaux prennent le relais. Le cou en sera fragilisé et nous aurons tendance à crisper notre tête vers l'avant [comme face à un ordinateur], initiant ainsi des contractures et douleurs des épaules et de la nuque.

Les lombaires subiront un excès de tension, provoquée par l'exagération de la cambrure [lordose] lombaire.

 

 

En résumé la position sur le coté sera la moins éprouvante pour votre colonne vertébrale. A condition de varier régulièrement les appuis. Et en vous autorisant quelques brefs passages sur le dos et sur le ventre.

 

 

 

Et si vous utilisiez un transat

 

Il existe plusieurs niveaux de confort avec une large gamme de prix.

Choisir plutôt un transat s'adaptant aux courbures rachidiennes. S'allonger sur un revêtement en tissus légèrement élastique permettra un support idéal de la colonne vertébrale. Eviter les transats en plastique. 

La présence d'un coussin sous la nuque est un confort supplémentaire non négligeable. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le transat de gauche présente tous les points positifs.

Son point faible étant qu'il n'accepte que la position sur le dos.

 

Celui de droite, en revanche, par sa rigidité ne respecte pas les courbures rachidiennes.

Il ne possède pas d'appui tête et la position des jambes [en extension extrême] ne facilite pas la relaxation du bassin et de la région lombaire. Il est d'ailleurs conseillé sur ce type de transat de replier les jambes afin de relâcher la musculature du dos. Nous recommandons également d'ajouter un matelas pour amoindrir la pression sur les articulations.

 

 

 

En ce qui concerne la chaise longue, les commentaires et recommandations sont du même ordre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chaise longue de droite se compose d'un seul tissus, de ce fait la répartition des forces en position assise ou allongée s'exerce essentiellement sur le bas du dos.

La chaise longue de gauche est fabriquée de  deux pièces distinctes de tissus, les forces de pression sur la colonne vertébrale sont ainsi équilibrées entre le milieu et le bas du dos.

Comme décrit plus haut, la présence d'un coussin est un atout majeur pour le confort des cervicales.

 

Indéniablement  le transat et la chaise longue sont tout deux adaptés à la lecture prolongée. En laissant le livre ou le magazine prendre appui sur le torse ou le ventre les bras et le cou sont libérés de tensions inutiles.

Attention toutefois de vous lever régulièrement !

 

 

 

 

 

 

 

La chaise de plage présente l'avantage principal d'être légère.

Néanmoins son assise est trop basse, entraînant une flexion exagérée des genoux. En réaction les lombaires se creusent et exercent une pression additionnelle dans le bas du dos. La région cervicale n'est absolument pas soutenue, impliquant une détente peu favorisée. 

 

Et pour conclure, la Rolls-Royce des transats! 

Un modèle  très astucieux autorisant la position sur le ventre sans rotation des cervicales. Ce transat prévoie une ouverture laissant le visage installé confortablement et deux autres ouvertures permettant aux bras de se positionner dans une position naturelle et ainsi relaxer les épaules.

Si vous souhaitez acquérir  du matériel de plage ce modèle sera le meilleur choix! 

Si vous êtes bricoleurs, pourquoi ne pas essayer de customiser le vôtre, bien sûr à vos risques et périls! L'idéal serait de surélever le transat d'une vingtaine de centimètres, afin d'obtenir un plus ample relâchement des bras, des épaules, des omoplates et de la nuque.

 

 

 

 

 

Restez prudents face aux océans. Une vague puissante peut déstabiliser une colonne vertébrale, même la plus robuste. 

Et pour les moins athlétiques, restez vigilants lors de vos déplacements sur des sols irréguliers. Les embûches dans le sable sont multiples. 

 

Pensez également à bien vous hydrater. Un manque d'eau dans l'organisme rend nos muscles et ligaments plus fragiles.

Protégez-vous du soleil [crème solaire, lunettes, casquette et parasol].

 

Si malgré nos conseils vous rencontrez des douleurs, c'est que votre corps ne parvient plus à compenser et s'adapter, il a atteint sa limite de flexibilité.

N'hésitez pas à consulter un chiropracteur qui vous évitera de gaspiller vos vacances.

La solution existe, soyez prévoyants. 

 

 

Excellentes vacances à toutes et à tous.

 

Lire : Conseils [chiro] pratiques pour un été confortable. Partie 1: Le voyage en voiture.

 

Lire : Conseils [chiro] pratiques pour un été confortable. Partie 2: En avion ou en train. Valise et oreiller de voyage.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mal de dos - Pourquoi ?

October 3, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

Likez notre page facebook pour être tenu informé des derniers articles parus

  • Facebook - Grey Circle

​© 2016 Cabinet Chiropratique Paris Ouest